Projections – débats. Cycle « Banditisme et Révolution »

La limite entre banditisme et révolution s’est souvent trouvée brouillée, les révolutionnaires s’aventurant dans des pratiques ordinairement réprouvées, les bandits se politisant. Ce sont des formes différentes de rejet des rapports sociaux existants, dont le caractère peu conciliable éclaire les défauts respectifs, et dont le syncrétisme a pu déboucher sur des remises en cause particulièrement radicales de l’ordre établi. En parler revient à se pencher sur la question de la violence, du rapport de l’individu à la révolte et du collectif à l’individu révolté, et de tout ce qui touche à l’expropriation des possédants.

– Jeudi 13 octobre, 20h30 : BONNIE AND CLYDE, Arthur Penn, 1967

– Jeudi 20 octobre, 20h30 : DIEU NOIR ET DIABLE BLOND, Glauber Rocha, 1964

– Jeudi 27 octobre, 20h30 : PANCHO VILLA, Buzz Kulik, 1968

– Jeudi 3 novembre, 20h30 : SALVATORE GIULIANO, Francesco Rosi, 1962

Au Malandrin
14 rue Emile Landrin
Métro Gambetta

This entry was posted in Agenda, Projections Malandrin and tagged , , , , . Bookmark the permalink.