La bibliothèque du Malandrin s’ouvre au quartier

…on pourrait aussi lire des livres pour écrire le monde…

Un jour, il y a quelques années, plusieurs personnes vivant ensemble dans un lieu collectif ont décidé de mettre en commun leurs bouquins, pour les partager et échanger leurs lectures entre eux et avec leurs amis. Avec le temps, les livres se multiplient. Des voisins passent voir et en refilent des tonnes.

Parfois, on trouve une valise abandonnée au milieu d’un trottoir, et elle n’est pas remplie de dynamite, mais de bouquins (encore mieux!) que quelqu’un avait bien rangé là-dedans avant de saluer ce monde. Parfois les bibliothèques officielles jettent leurs livres moins lus, et on les sauve du pilon.

C’est comme ça que peut naître une bibliothèque de quartier. Et c’est un peu comme ça que la bibliothèque du Malandrin a commencé à exister. On peut y avoir accès sans présenter des papiers d’identité, ou sans avoir besoin d’une carte d’abonnement… Pour y découvrir des récits fantastiques, des critiques du rapport marchand capitaliste, des aventures formidables, des mémoires oubliées, des idées dangereuses !

La bibliothèque sort dans la rue tous les samedis après-midi pour tisser des liens et pour partager des expériences dans le quartier. Soit les gens vont à la bibliothèque soit c’est la bibliothèque qui va à leur rencontre. Quand les livres se promènent, ils peuvent en rencontrer de nouveaux, changer de compagnie et trouver d’autres gens qui les écoutent.

Désacraliser l’idée de bibliothèque officielle et fermée nous permet de ne pas les voir comme un triste objet de consommation, mais comme un moyen pour socialiser, partager des réflexions, penser et agir ensemble.

Pour qu’on ne soit pas perdus face à des rayons anonymes, mais qu’on puisse se retrouver pour discuter (quelles que soient nos connaissances) avec d’autres personnes qui ont lu, qui auraient envie de lire ou d’apprendre à (re)lire le monde qui nous entoure.

La bibliothèque du Malandrin est ouverte à toutes et à tous.Chacun-e peut prendre part à cette expérience. On peut y emprunter des livres et en ramener, on peut y chercher des idées et en apporter.

Les samedis à partir de 16h, bibliothèque de rue devant le 194 rue des Pyrénées. Permanences tous les samedis de 15h à 19h au 14 rue Émile Landrin.

contact

This entry was posted in Bibliothèque Malandrin, Textes and tagged , . Bookmark the permalink.